Poitiers Mag de Novembre 2018 : Article de Nathalie Rimbault-Ratière

Les plans de la honte: ça continue

Inlassablement, le gouvernement poursuit ses plans. L’an passé,  il annonçait  la disparition des emplois aidés sous des prétextes fallacieux. Ce gigantesque plan de licenciements a touché principalement des hommes et des femmes souvent peu qualifié.e.s, jeunes ou moins jeunes, chômeur.se.s de longue durée, pour lesquels ces contrats, bien que peu rémunérés et précaires, ont  souvent constitués la seule façon de trouver ou retrouver un emploi.

Ce plan est venu alourdir le plan de déconstruction sociale amorcé par  la baisse des  dotations aux collectivités,  la diminution de l’indemnisation chômage, la baisse de 5euros des APL,  la hausse de la CSG pour les retraités.

Pour contrebalancer l’impopularité de ces plans, le « Président des riches » jette des miettes aux plus précaires de nos concitoyens avec un plan de lutte contre la pauvreté et la précarité. Après toutes les attaques en règle contre les plus démunis, la pauvreté de ce plan enfonce le clou du cynisme érigé en système.

Publicités
Cet article a été publié dans communiqué de presse, nathalie rimbault-raitiere, poitiers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s