Poitiers Mag de Septembre 2018 : Article de Laurent Lucaud

Notre logement social est en danger

 Pendant l’été, le gouvernement déconstruit le modèle social et locatif français de l’habitat à travers le projet de loi « ELAN », à savoir :

 Les communes déficitaires en logements HLM se doivent d’atteindre progressivement un quota de 25% de logements sociaux. Paradoxalement, elles  pourront vendre leur patrimoine et permettre à des acteurs privés (fonds d’investissement, de pension) d’acheter en nue propriété des immeubles entiers.

Les logements ainsi vendus resteront comptabilisés pendant 10 ans dans les quotas de logements sociaux et cela même pour les villes qui ne respectent pas la législation des 25%. Au terme des 10 ans, les acteurs privés pourront revendre les logements à la découpe.

De plus, si 100% des logements neufs devaient être accessibles aux personnes à mobilité réduite, cette obligation faite aux constructeurs sera désormais de 10%. Par cette loi, le gouvernement introduit la discrimination dans l’accès au logement et porte atteinte à tout projet de mixité et de cohésion sociale

 

Publicités
Cet article a été publié dans communiqué de presse, laurent lucaud, poitiers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s