Poitiers Mag de Juin 2018 : Article de Coralie Breuillé-Jean

Un cadeau en trompe-l’œil

Les communistes portent depuis longtemps un projet d’extension de la scolarité obligatoire de 3 à 18 ans. L’annonce par le président d’abaisser l’âge de début de scolarité obligatoire de 6 à 3 ans aurait donc dû nous satisfaire, au moins partiellement.

Parce que même si ce n’est qu’une décision quasi symbolique, puisque 97 % des enfants de 3 à 6 ans sont déjà scolarisés, cela aurait pu être un signal fort d’engagement pour l’éducation.

Il n’en est rien. Car si le ministre de l’Éducation Nationale se félicite que le budget alloué à son ministère ne baisse pas, ce dernier ne représente qu’un tiers du budget total dédié à l’éducation, le reste étant pris en charge par les collectivités territoriales.

Ce sera donc une nouvelle fois aux communes de faire des efforts pour financer les cadeaux de Jupiter. Car ne nous leurrons pas : ce n’est pas l’école publique qui sera avantagée par cette décision. A Poitiers, ce sera une subvention supplémentaire minimum de 157 200€ minimum à prévoir … pour les écoles privées.

Publicités
Cet article a été publié dans communiqué de presse, Conseil Municipal, coralie breuillé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s