Poitiers Mag de Mars 2018 : Article de Nathalie Rimbault-Herigault

Poitiers solidaire 

 La gestion d’une ville comme Poitiers ne peut se concevoir sans réelle politique de solidarité.

Le maillage social doit être serré et que ce soit de la petite enfance jusqu’aux séniors, il est primordial d’adapter les services aux besoins de la population. Tout cela différencie une ville gérée par la gauche ou par la droite.

 La solidarité, pierre angulaire de toute politique sociale ne peux pas se mesurer qu’à l’aune de la rentabilité économique. Il faut accepter que le social puisse coûter cher, ce qui ne l’empêche pas d’être efficace. Permettre aux habitants de bénéficier de crèches, de maisons de quartier, d’EHPAD, de service de restauration collective, au coût le plus juste, est essentiel.

 A Poitiers la solidarité n’est pas un vain mot. Les élus communistes œuvrent à ce que ce beau mot de solidarité ne perde pas de son éclat. Notre rôle, en tant que communiste et  en tant qu’élu, sera de toujours veiller à ce que la rentabilité ne prenne jamais le pas sur la solidarité.

Le vivre ensemble engendra toujours le vivre mieux.

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans communiqué de presse, Nathalie Rimbault-Herigault. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s