Poitiers Mag de Fevrier 2018 : Article de Laurent Lucaud

L’État siphonne le budget des Agences de l’Eau

 La loi de finances 2018 du gouvernement va ponctionner 497 millions d’€ sur les Agences de l’Eau pour financer son propre budget. Il est également demandé aux Agences de perdre 200 salariés d’ici 4 ans.

Ces prélèvements se font au détriment des collectivités et des usagers, car l’efficacité des financements des Agences repose sur le principe vertueux « l’eau paye l’eau » et sur une utilisation solidaire et transparente des redevances perçues par les agences.

La conséquence sera une régression sans précédent dans la mise en œuvre de la transition écologique des activités industrielles et agricoles dans les territoires,  en opposition aux engagements européens de la France.

Les besoins en investissements sont pourtant élevés : soutien à l’assainissement non collectif, mise aux normes des stations d’épuration, renouvellement des réseaux ; la préservation des ressources en eau et la remise en état des milieux naturels sont vitales.

Face à ces enjeux, la fragilisation des Agences de l’Eau peut faire craindre une catastrophe patrimoniale et sanitaire.

 

Publicités
Cet article a été publié dans communiqué de presse, grand poitiers, laurent lucaud. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s