Conseil Communautaire du 09 Février 2018. Intervention de Laurent Lucaud : Orientations Budgétaires

Le premier budget de notre nouvelle communauté urbaine arrive en même temps que le premier budget  du gouvernement Macron.

Nous devons donc construire un budget de solidarité intercommunale, poser les bases d’un nouveau territoire, construire l’avenir de nos services publics alors que dans le même temps, le gouvernement met en œuvre un programme pour les classes les plus favorisées et la finance. Un nouveau monde tant vanté qui pourtant ressemble à des temps anciens avec les mêmes stratégies libérales.

La suppression de l’ISF, de la taxe sur les dividendes, la baisse de l’impôt sur les sociétés, l’allègement de la taxe sur les transactions financières, la sanctuarisation du CICE, etc ….

Au total, c’est un transfert de plusieurs dizaines de Milliards d’Euros en direction des les classes les plus favorisées, qui ne l’ont jamais autant été, et à certaines entreprises, qui n’ont  jamais autant versé de dividendes.

Pour ce qui nous concerne directement c’est donc par exemple 13 milliards d’euros qui vont asphyxier les politiques des collectivités territoriales ; en leur imposant par exemple une limitation des dépenses de leur fonctionnement à hauteur de 1,2%, inflation comprise.

Il s’agit d’une véritable mise sous tutelle et une remise en cause de la libre administration des collectivités locales.

 

On pourrait aussi parler des baisses des APL compensés par la baisse obligatoire des loyers, la suppression des contrats aidés qui va mettre nombre d’associations dans la difficulté, la remise en cause des budgets des Agences de l’eau, des contrats de Politique de la Ville, etc….

Avec la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages, ce sont autant de ressources perdues dont nous avons pourtant besoin pour permettre le bon fonctionnement et le développement de nos services publics, pour engager les investissements indispensables aux habitants de notre communauté urbaine et répondre à leurs besoins.

Nous ne devrons donc compter que sur nous-mêmes. Maintenant que tant de compétences essentielles à la vie de nos concitoyens ont été transférées à la communauté urbaine, la solidarité intercommunale doit être une réalité quotidienne, que ce soit dans les politiques mises en œuvre comme dans les budgets.

Pour cela, nous pouvons nous appuyer sur des services publics performants. Les fondations sont saines.

Construisons  sur celles-ci l’avenir de notre territoire avec une ambition de partage et de réussite.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s