Conseil Communautaire du 29 Septembre 2017: Intervention Patrick Coronas

Délibération subvention Alternatiba :

Je souhaite expliquer en détail à cette assemblée le cheminement de cette subvention. Non qu’elle soit particulièrement élevée en terme de montant, même si 4000E n’est pas négligeable mais cela pourrait permettre à certaines associations de mieux comprendre les principes d’attribution. Il me semble également utile de vous en rendre compte car l’un des membres d’Alternatiba  a publiquement, sur internet, mis en cause mon attitude vis-à-vis de l’association, la qualifiant d’indigne, a sévèrement critiqué mes blocages, ma volonté de tutelle et de traitement clientéliste de la société civile

Si je tiens ma présence dans ce conseil du suffrage des électeurs, je tiens ma délégation de vous et il est donc normal que je m’explique lorsque je suis mis en cause personnellement et en tant que délégué du président.

J’ai reçu à leur demande des représentants du collectif Alternatiba le 12 Janvier 2017. Ils m’ont présenté un projet ambitieux. Celui-ci n’était toutefois assorti ni d’un budget ni d’un programme, ni d’une association.  Et pourtant leur demande en subvention et en mise à disposition logistique était importante.

Je ne pouvais dans ce cadre en conscience attribué de subvention. Juste parce que le collectif était appuyé par d’anciens élus écologistes de la ville et de l’agglomération et par d’autres personnes avec qui j’ai eu le plaisir de travailler dans d’autres circonstances, juste  parce que le thème de l’évènement correspondait à ma délégation, donner de l’argent publique sans avoir en face de responsable identifié, de budget clair et de programme établi, c’est cela qui aurait été du clientélisme en plus d’une faute de gestion.

Pourtant, je n’ai pas fermé la porte à toute participation de la collectivité. Si j’ai bien indiqué qu’une subvention directe en euro était impossible en l’état, la participation logistique de la ville n’a jamais été refusée :

Mise à disposition de Blossac pour deux jours complets, fluides, matériels divers, etc … La valorisation est estimée à 10000E ce qui vous le conviendrez est loin d’être négligeable.

Peu satisfait de ma réponse, ce que je peux comprendre le collectif a donc fait feu de tout bois, en prenant ensuite contact avec à plusieurs reprises avec le cabinet du Maire président qu’ils ont rencontré en mai, en juin puis Florence Jardin en Juillet. Si l’association a été créé fin février, le budget prévisionnel n’est apparu qu’en Mai mais toujours pas de programme.

Je les ai reçus à nouveau le 11 Septembre au matin Septembre et ils ont pu enfin me fournir un programme complet, un budget clair et cohérent. Avec l’accord du Président, la subvention de 4000E a été validée dans l’après-midi.

Nous avons émis une condition. L’évènement avait un village santé. Nous avons souhaité avoir l’assurance des organisateurs qu’il n’y aurait pas de promotion anti-vaccinale car nous ne souhaitons pas apporter notre soutien à ce type de démarche. Si nous ne nions pas le droit d’avoir cette opinion et même d’en faire la publicité, vous comprendrez également qu’il est dans le droit sinon dans le devoir de la collectivité de veiller à ce les deniers publics ne desservent pas la santé publique. Les organisateurs nous ayant assuré qu’il n’en avait jamais été question, il n’y a donc pas eu d’obstacle et la subvention a été attribuée.

Donc on m’a reproché une attribution tardive de subvention que je pense avoir expliqué. Je considère, sans leur en faire le reproche que l’association a mis du temps à remplir les critères qui me semble élémentaires à remplir pour l’obtenir.

On m’a reproché une volonté de tutelle, une idéologie scientiste surannée. Je considère qu’un élu qui a la responsabilité de l’usage de l’argent publique se doit de savoir précisément à quoi est utilisé cet argent. Et si la tutelle veut dire demander le programme, que diraient ces mêmes personnes si nous devions subventionner une manifestation historique cachant des conférences révisionnistes ? Ou un colloque médical déguisant un forum des associations anti-avortement ? Quant à l’idéologie scientiste surannée, si on parle de la certitude de l’utilité de la politique vaccinale, je l’assume bien volontiers.

Enfin, le clientélisme. C’est justement attribuer des subventions sans contrôle, à des amis, à d’anciens élus qui écrivent et téléphonent pour accélère le dossier que je pense que ce terme peut correspondre. Et donc pas à la situation présente.

Enfin, et c’est bien le principal : la manifestation qui a eu lieu le 23 et le 24 a été un beau succès. Qui a présenté à de nombreux visiteurs l’ensemble des aspects de la transition énergétique,  des modes d’alimentation, de santé et logements alternatifs, respectueux de l’homme et de la nature.

La prochaine édition est prévue dans 2 ans et nous souhaitons que ce soit une réussite.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans grand poitiers, patrick coronas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s