Poitiers Mag de Mars 2017 : Article de Nathalie Rimbault-Hérigault

De l’indécence à la moralité

On a beaucoup parlé des sommes perçues par les député(e) s et leurs assistant (e) s. Rapportées au revenu moyen des français, cela représente des petites fortunes !

Les indemnités et de leur utilisation sont souvent taboues et (bien que de l’élu de base jusqu’aux hautes fonctions les sommes sont loin d’être les mêmes) ont un fort impact sur l’image de l’ensemble des acteurs de la politique.

Simple élue municipale, je ne me retrouve pas dans l’image renvoyée par les « politiques ». Ne comptant pas mon temps et en considérant l’impact de mon mandat sur ma vie professionnelle et privée, mon indemnité ne me semble pas exagérée. Mais je ne peux me défaire de ce dégout quand je vois le mépris de certains envers nos concitoyens, ceux-ci percevant aujourd’hui le système comme sans contrôle ni morale.

L’utilisation de l’argent public ne doit pas permettre ce n’importe quoi et ces petites combines familiales. Comment s’étonner sinon du désintérêt des français pour la chose politique et de la montée en puissance des idées nauséabondes, qui sous couvert de moralité, vont ré-ouvrir des plaies que l’on croyait cicatrisées.

Nathalie Rimbault-Herigault

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s