Poitiers Mag de Février 2017 : Article de Laurent Lucaud

EKIDOM, l’outil pour le logement social 

L’émergence d’un office public de l’habitat unique pour la collectivité est depuis des années une revendication du Parti Communiste et de ses élus. Aujourd’hui, nous sommes satisfaits de voir cette demande se concrétiser avec la naissance d’EKIDOM.

Cette décision ne pouvait être ni anodine ni neutre financièrement. L’acquisition de SIPEA (l’ancien bailleur privé) par LOGIPARC (l’ancien bailleur public) a un coût qu’il faut assumer si on veut être cohérent avec la création d’un opérateur public. Il nous faudra également être attentif à la situation de l’ensemble des agents et salariés des deux entités, pour lesquels cette fusion apporte de nombreux changements dans leur façon de travailler.

Mais cet unique interlocuteur sera pour l’ensemble des poitevins le gage d’une plus grande proximité et simplicité. Il permettra également une plus grande cohérence dans le développement, l’entretien et la réhabilitation du parc locatif intercommunal.

Par son intermédiaire, Poitiers et Grand Poitiers disposeront enfin d’un office public unique à une échelle pertinente pour mettre en œuvre leurs politiques de logement, d’aménagement urbain et de mixité sociale.

Publicités
Cet article a été publié dans grand poitiers, laurent lucaud, poitiers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s