Conseil Municipal du 05 Décembre 2016 : Intervention de Nathalie Rimbault-Herigault

Cette délibération ne va pas au-delà du minimum exigé par la loi. C’est déjà trop. Nous réaffirmons notre opposition au travail du dimanche.

5 dimanches dans l’année, c’est 5 dimanche que les salariés ne passeront pas en famille, à se reposer, à se cultiver ou à se distraire. Le travail dominical doit se limiter aux services publics indispensables.

Avec toujours ces mêmes arguments :

  • « Cela permet aux gens de plus consommer, car ils n’ont pas le temps en semaine ». Dans cette assemblée, combien d’entre vous connaissent des gens qui se plaignent d’avoir trop d’argent, mais pas le temps de le dépenser ? Personnellement aucun !
  • « C’est sur la base du volontariat ». Soyons clair : le volontariat en entreprise n’existe pas. Ceux qui y croit n’ont soit jamais travaillé dans une entreprise, soit étaient ceux-là même qui demandaient aux autres d’être volontaire. Pressions salariale, pressions hiérarchiques ou pressions sociales  font qu’en réalité, les salariés sont toujours « volontaires » sous la pression de l’une ou l’autre de ces contraintes.

Nous voterons contre.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s