Conseil Municipal du 22 Novembre 2016 : Interventions de Vincent Mauger

Je ne voterai pas cette délibération.

Je suis favorable à une plus grande intégration intercommunale.
Mais je tiens à ce qu’elle se fasse dans des conditions qui assurent sa réussite.

Je suis favorable à une plus grande intégration car la vie des habitants de l’agglomération de Poitiers ne se limite plus au périmètre communal. Les buxerollois, comme les habitants des autres communes de Grand’Poitiers habitent dans une commune, travaillent dans une autre commune, font du sport encore ailleurs. Ils utilisent des équipements tels que la Médiathèque, la patinoire, les piscines situés à Poitiers. Leurs enfants fréquentent en général un lycée situé sur la commune de Poitiers.
Il est donc vain de rester accroché au périmètre communal pour des équipements de niveau communautaire, ce qui est le cas de l’ensemble des équipements sportifs et culturels.

Je souhaite que cette intégration se fasse en permettant aux buxerollois d’être écoutés et entendus dans les décisions concernant ces équipements : affectation de créneaux aux associations, utilisation du temps du personnel transféré, décisions de travaux de maintenance.
Or cette délibération retire du pouvoir de décision aux buxerollois sur les équipements qu’ils ont construit avec leurs impôts.
Grand’Poitiers décidera les conditions d’utilisation des équipements, de leur entretien.
Et actuellement, le fonctionnement de Grand’Poitiers est opaque, pour la grande majorité de nos concitoyens.
Cet aspect va se renforcer avec la transformation en communauté urbaine, puisque l’organe de décision sera composé de l’ensemble des maires, d’adjoints de Poitiers et d’un très petit nombre d’élus de Buxerolles et des autres communes moyennes.
De fait, les décisions seront prises par quelques élus importants et les cadres dirigeants.

On constate déjà aujourd’hui qu’il est très difficile d’obtenir l’accès au site de la Pépinière pour les clubs sportifs de Buxerolles, qui n’ont pas de lien privilégié avec l’Adjoint aux sports de Poitiers également vice-Président de l’agglomération.
Qu’en sera-t-il demain à Colette Besson et Eric Tabarly ?
Et dans ces conditions, quelle politique du sport au niveau de notre commune ?

Je pense donc que cette délibération ne permet pas un transfert dans des conditions assurant sa réussite.
Je ne la voterai donc pas.

Publicités
Cet article a été publié dans buxerolles, grand poitiers, Vincent Mauger. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s