Intervention de Vincent Mauger : Budget Conseil Municipal de Buxerolles du 07 Avril

Ce soir, rien de nouveau.

Nous avons le même budget le même débat que lors des conseils municipaux de février et mars.

Comme l’a reconnu notre opposant Gérald Blanchard, ce budget, on le connait par cœur à force de le voir et de le revoir.

Les documents sont simplement plus étoffés qu’il y a 2 mois. Et si on laissait encore plus de temps aux services, il serait encore plus complet, car les services connaissent leur métier et maitrisent le budget.

Comme nous le savons tous, ce budget est élaboré dans une situation de forte baisse des dotations d’Etat et une disparition des dotations du Département.

Dans ces conditions, Buxerolles maintient le cap de la solidarité, des services publics, de l’investissement fort en direction en particulier des écoles, du logement social, de l’accessibilité des bâtiments publics.

Il y a quand même depuis 2 mois quelques évolutions extérieures à Buxerolles, qui ont des conséquences.

Tout d’abord l’augmentation du point d’indice des fonctionnaires. Que tout le monde se rassure, il n’y a pas de dérive financière due à l’augmentation massive des salaires, comme semble le craindre certains opposants. Il y aura 0,6%… en juillet. Pour le reste de l’augmentation, nous attendrons 2017. Au total, cela représente simplement + 0,3% sur la masse salariale de l’année 2016 !

Ensuite, la situation nouvelle du COMAS. Nous avions choisi il y a quelques temps de quitter cet organisme, qui était dans une situation financière désastreuse et ne répondait plus aux attentes des agents. Or ces derniers jours, la nouvelle direction du COMAS élue récemment a décidé de prendre des mesures pour rétablir l’équilibre fiancnier et assurer aux agents des prestations de qualité. Elle a fait des propositions sérieuses dans ce sens à la Mairie de Poitiers et aux communes qui hésitaient à partir. Il est trop tard pour modifier notre choix pour 2016. En revanche je pense que nous pourrons réétudier l’an prochain ce choix entre COMAS et CNAS dans un contexte beaucoup plus serein que celui légué par l’ancienne direction du COMAS.

Enfin, un point sur le budget de fonctionnement.
Il est en baisse depuis plusieurs années.

Ca pourrait sembler une bonne chose, puisque beaucoup de monde se réjouit de la « maitrise des dépenses de fonctionnement« .

Mais ce n’est pas mon avis.

Certes, il y a quelques aspects positifs : le renégociation des emprunts, la baisse de la consommation des fluides.

Mais je note également une diminution du recours aux vacataires. Je m’en réjouirais si c’était en raison d’une augmentation du nombre de fonctionnaires titulaires. Mais ce n’est pas le cas. Il s’agit en fait d’une diminution de l’emploi dans notre commune.

De même, ne pas remplacer certains départs à la retraite, cela veut dire moins d’emploi pour les jeunes qui arrivent sur le marché du travail.

Dans le contexte de baisse des dotations, nous sommes forcés de prendre ces décisions, pour maintenir l’investissement, la solidarité, les services essentiels sans augmenter les impôts cette année ni l’an prochain. Il s’agit néanmoins de décisions négatives.

En conclusion, le débat de ce soir a déjà eu lieu : Buxerolles fait les choix les meilleurs possibles pour les habitants das le cadre des contraintes imposées par les gouvernements qui se succèdent depuis près de 15 ans.

Je voterai donc ce budget.

Publicités
Cet article, publié dans budget, buxerolles, Vincent Mauger, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s