Intervention de Vincent Mauger – Conseil Municipal de Buxerolles le 19 Février 2015

Dans son journal et son site internet, Monsieur Blanchard affirme qu’il m’aurait fait avalé son boa de l’austérité.

Monsieur Blanchard, vous êtes un sacré vantard !

Je constate effectivement que vos boas et ceux de vos amis à l’échelle nationale et européenne étranglent les peuples.

Le boa austéritaire de votre amie Madame Merkel étrangle l’Europe.

Le boa de la réduction des dépenses publiques engagées sous les présidences de vos amis Chirac puis Sarkozy, toujours à l’oeuvre sous le Président actuel, étrangle Buxerolles comme toutes les autres collectivités locales. C’est un nœud coulant qui se resserre un peu plus à chaque mesure de progrès en faveur de la population. Il nous oblige à prendre des mesures dont nous ne voulons pas, pour sauver l’essentiel : la solidarité, le lien social. Ainsi depuis plusieurs années quasiment toutes les dotations et compensations sont en diminution : DGF, DNP, FDPTP, Compensation TP, Compensation TFB, Compensation TH.

Ces boas sont au service des nantis. Ils accumulent toujours plus de richesses entre les mains d’un très petit nombre d’individus, tandis que la quasi-totalité de la population s’appauvrit.

Il y a toutefois différentes façons de réagir localement face à ces boas.

La vôtre est d’accepter ces boas et de les faire avaler à nos concitoyens les plus en difficulté. Ainsi votre façon de parler des habitants de Saint Eloi, votre souhait de « rééquilibrer » le logement social vers d’autres communes de l’agglomération alors que Buxerolles remplit à peine ses obligations légales, la façon dont vos colistiers parlent de nos concitoyens réduits à la mendicité pour survivre, le discours récurrent sur la masse salariale de notre commune.

Pour ma part, je refuse de choisir entre avaler des boas ou les laisser m’étrangler.

Je me retrouve totalement dans les Orientations Budgétaires proposées ce soir à  Buxerolles, qui visent à protéger l’ensemble de la population.

Je rappelle d’abord que la majorité municipale s’est positionnée à plusieurs reprises depuis 15 ans contre les politiques de régression sociale quelque soit le gouvernement en place. Votre famille politique n’a jugé bon de suivre cette position qu’une fois, sous un gouvernement PS, à l’automne 2014 ; auparavant sous des gouvernements UMP, les élus d’opposition municipale ne votaient pas ces motions.

Le budget 2015 dans la continuité des précédents affirme

  • sa volonté d’une politique tarifaire garantissant l’accès de tous aux services publics,
  • sa priorité aux enfants avec la restructuration de l’école
  • sa priorité à la qualité de vie en centre-ville avec l’étude de front bâti
  • sa priorité à nos concitoyens en situation de handicap avec les travaux d’accessibilité des bâtiments recevant du public

Pour y parvenir, la majorité municipale a la volonté de chercher des économies qui ne remettent pas en cause les services à la population. Il s’agit en particulier de faire diminuer les dépenses d’assurance, les dépenses de fonctionnement des services, de maîtriser toujours mieux les consommations énergétiques. A ce propos, je salue le travail réalisé depuis plusieurs années par les services et les adjoints concernés, puisque le budget « énergie » reste stable alors que le coût des abonnements et de la TVA ont fortement augmenté.

Monsieur Blanchard, les orientations budgétaires 2015 démontrent que, contrairement à ce que vous affirmez, les élus de la majorité municipale n’ont pas avalé votre boa, et qu’ils résistent encore cette année à son étranglement.

Pour les prochaines années, les forces austéritaires au pouvoir en France et en Europe annoncent qu’elles veulent encore plus nous étrangler.

La bonne nouvelle, c’est que maintenant il y a une alternative !

Vous dites, Monsieur Blanchard, qu’il y a de moins en moins de communistes ?

Et pourtant, avec Syriza, Podemos, SinnFein, avec les forces de gauche qui rejettent le gouvernement Valls, avec les forces qui inventent un progrès social et écologique dans la Vienne et d’autres départements, avec les mairies qui comme Buxerolles résistent à l’austérité, nous allons nous débarrasser de votre boa.

Publicités
Cet article, publié dans buxerolles, Conseil Municipal, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s